Planescape, le petit frère de Donjons & Dragons

Planescape constitue un cadre de campagne pour le jeu Advanced Dungeons & Dragons. Son atmosphère fantastique promet d’alimenter de nombreuses heures de jeu en perspective. Le point essentiel de cette aventure est la compréhension du Multivers, cet univers infini constitué par des boucles n’ayant aucun centre. Les voyages entre ces différentes boucles, appelés plans, sont rendus possibles grâce aux portails inter dimensionnelles. Planescape, s’inspire de la cosmologie et du Manual of the Planes de Donjons et Dragons. Les plans, autrement dit les univers de Planescape, constitueraient donc le refuge des âmes et la demeure des Dieux.

Personnages et races

Les personnages de Planescape se constituent d’une myriade de créatures aces et de factions différentes qui expliquent en partie la variété des scénarios et de leur contenu. Les choix de races et de factions déterminent la manière dont les joueurs s’impliquent dans la partie. Ainsi, vous serez peut-être amenés à choisir un individu du peuple Asimaar. Ces créatures élancées à la chevelure parfaite incarnent l’élégance et la classe à l’état pur mais certains peuvent s’avérer pire que la peste. Les Bariaures - mi-hommes, mi-béliers -, sont passionnés par le voyage et les découvertes, intrinsèquement nomades. Ils sont aussi à la pointe de la mode et portent de nombreux bijoux et habits onéreux. Les Génasis, fruit d’une relation entre un élémentaire et un humain, se comptent sur les doigts d’une main. Extrêmement rares, ils sont aussi très puissants et inspirent la crainte chez leurs interlocuteurs. Proches du zombie, Les Githzéraï demeurent dans les limbes. D’apparence inquiétante, il ne se soucie guère du bon goût et n’ont aucun sens artistique.

Parmi ces diverses créatures, se trouvent des célébrités bien plus charismatiques qu’un individu lambda. Ainsi, A’Kin, Kesto, Autochon ou encore Marianne la Noir semblent faussement s’être mis au service de la société tandis que Grixitt, Flambenoir, l’Erafleur ou Sombreboi s’efforcent à la dissoudre. Estavan, Hatchis ou Zadara cherchent, quant à eux, à faire prospérer leur commerce sans se soucier du reste.

Univers et territoires

Planescape possède sûrement l’un des univers les plus riches en termes de jeu de rôle. Le Multivers regroupe près d’une quarantaine d’endroits différents dont Sigil une immense cité qui compte plusieurs quartiers regroupant les acteurs primordiaux de l’histoire. La Ruche est un exemple notoire de la diversité qui règne à Planescape .De nombreuses créatures font régner le chaos et l’affolement ambiant dans ce quartier. Les joies communes entre les races sont les jeux d’argents, sous n’importe quelles formes. Blackjack, machine à sous, baccara, craps, dés, roulette, pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Les aventuriers du Multivers viennent se ressourcer dans ces établissements entre deux voyages inter-cosmiques. Les Aasimars sont d’ailleurs les plus doués. Fin limiers, ils détroussent les habitants de Sigil avec facilité et virtuosité pour investir dans des contrats de propriétés. La caverne de la pensée au sein des Royaumes Oublies regorge d’une multitude de raisonnements existentiels qui transforment la raison en folie pour toutes créatures qui s’en approchent. Les plans extérieurs représentent les territoires les plus intéressants pour n’importe quelle créature ayant un minimum de jugeote intellectuelle. Ces anneaux-là, regorgent d’une faune et de paysages divers extraordinaires. Pour tous les amateurs de jeu de rôle, et de science-fiction, n’hésitez pas, le jeu en vaut la chandelle.