L’influence de Donjons & Dragons et des jeux vidéo

Depuis 1970, l’univers de Donjons & Dragons dit « D&D », n’a jamais cessé de croître. Avec près de 11 cadres de campagne disponibles, le jeu est plébiscité par tous les fans de jeux de rôle et de science fiction. Des myriades incroyables de créatures toujours plus folles les unes que les autres et un scénario époustouflant, quoi de mieux pour un jeu vidéo ? On compte environ 70 jeux développés par le groupe Donjons et Dragons de 1989 à 2015, s’inspirant des cadres de campagne de l’univers, et notamment, Baldur’s gate pour citer le plus célèbre. Ce dernier a d’ailleurs connu un succès retentissant et fut largement acclamé par la presse. 175 000 exemplaires se sont écoulés dans les 15 premiers jours de sa sortie, une réussite phénoménale pour un RPG (role playing game en anglais) ! Il constitue, ainsi, l’un des premiers jeux vraiment réussis, qui permet à ses héros, au fil de l’aventure, de passer du rang de simple paysan à celui de général incontesté. L’histoire du jeu prend place au sein des Royaumes Oublies, l’un des cadres de campagnes les plus célèbres de D&D. Dès 1976, Mattel a sorti la toute première adaptation officielle de l’univers : Mattel’s Dungeons and Dragons. Bien que la licence ait connu un franc succès par le passé, cette dernière souffre d’une concurrence écrasante de la part des jeux MMORPG comme par exemple World of Warcraft, qui reste le leader incontesté dans le monde entier.

Un mélange ludique et détonnant entre jeu de rôle et jeux vidéos

Tout bonnement considéré, il est impossible de dissocier l’univers des jeux de rôle et des jeux vidéo. Les deux étant basés, plus ou moins, sur le même mode de fonctionnement : le player s’implique ainsi, dans une aventure de médiéval-fantaisie à travers plusieurs interfaces différentes. En effet, les joueurs prennent part à l’aventure à travers les cartes, figurines ou manuels pour les jeux de plateau, le « cosplay » pour le jeu de rôle nature et l’écran accompagné de la console pour les jeux vidéo.

Une différence notoire est cependant à prendre en compte. En effet, le jeu vidéo destiné à un plus large public pose les bases physiques et concrètes de l’histoire en déterminant, ainsi, le cadre à suivre. Le jeu de rôle, quant à lui, se base sur un cadre beaucoup plus libre. Il est, par conséquent, plus difficile à interpréter et surement plus intéressant d’un point de vue intellectuel. Vient ensuite, Le MMORPG qu’il est possible de situer entre le jeu de rôle et le jeu vidéo. Ce type de jeu hérite de la même philosophe que Donjons & Dragons puisque chaque héro commence, en effet, au plus bas de l’échelle et doit collecter de l’expérience à travers des quêtes afin de devenir des légendes. Ces MMORPG sont véritablement devenus, la référence en matière de jeux vidéo,

prenant ainsi le pas sur les jeux de rôle. Les élèves dépassent ainsi le maitre : Dota, World of Warcraft, Ligue of Legends ou encore à moindre égard Dofus connaissent tous, en effet, un véritable succès planétaire.

Donjons & Dragons, et l’industrie du Gaming

On pourrait presque penser que c’est une blague, mais le célèbre jeu de rôle Donjons & Dragons se joue même dans les établissements de jeux d’argent ! Véritable phénomène, la machine à sous D&D a vu le jour pendant 2 semaines au Casino Barrière de Cassis. Aligner trois dragons pour gagner le jackpot, ça change un peu des classiques symboles « 777 » ! Il existe même une i-Slot nommée Dungeons & Dragons, Crystal Caverne Slots™. La machine à sous se compose de 5 rouleaux et de 20 lignes de paiement pour 25 000 dollars de jackpot, pour une mise minimum de 20$ par spin. Avouez que c’est quand même plutôt causasse de jouer avec des icônes d’elfes planaires et de morts-vivants !

Il convient également de rappeler que le jeu, sous n’importe quel forme et support, est un outil d’amélioration de ses capacités physiques et cérébrales. Un joueur professionnel s’entraîne, ainsi, 35 à 50h par semaine, et ce, de la même manière qu’un sprinter ou d’un footballeur. À ce titre, on arrive vraiment mal à imaginer comment ce dernier prend encore du plaisir à jouer aux jeux vidéo…