Qu’est-ce que le jeu de rôle ?

Le jeu de rôle : mais quelle est donc cette pratique méconnue du grand public ? Depuis pas mal d’années, les magazines plus ou moins spécialisés tentent de définir ce type de loisirs et d’en venter les mérites. De l’autre, la presse, et les psychologues s’adonnent aux joies de la critique pour prévenir la société du grand danger qu’ils représentent. Selon eux, les joueurs seraient des fanatiques hérétiques motivés par la destruction et le satanisme. De notre côté sur Rat Creve.com, on ne va pas non plus rester mesuré sur le sujet puisque le jeu de rôle est sûrement l’un des loisirs de gamer les plus sous-estimés dans le monde. L’art scénographique et l’imagination qu’il faut pour y jouer, n’a d’égal que le vrai théâtre en lui-même. L’implication d’un acteur de « GN », dit jeu de rôle grandeur nature, l’élève au rang d’artiste à part entière qui se donne corps et âme dans sa passion, et ce, au même titre qu’un musicien ! En effet, l’histoire scénaristique d’un jeu de rôle est souvent construite sur des accords de mineurs et de majeurs qui dans un enchevetrement structuré, produit le merveilleux son de l’aventure.

Un bref rappel des origines du jeu de rôle

Les premiers éléments d’enquête sur le jeu de rôle remontent à 1965 lors de la parution de War and Spies, la biographie du colonel Douglas McNeilly. Ce dernier explique que suite à de graves blessures, son rôle n’était non plus de combattre, mais de former des civils aux activités d’espionnage. Le colonel proposait plusieurs fausses identités aux élèves qu’ils étaient contraints d’assimiler au point d’en incarner parfaitement leur nouveau personnage. La frontière entre le jeu et la réalité n’était alors plus visible. Une série de question était ensuite posée à l’élève. Ce dernier devait répondre logiquement en fonction de sa nouvelle identité. Les permiers tests terrains furent jugés concluant. Les individus étaient, en effet, capables d’agir et de penser sous une autre identité.

L’explication du jeu de rôle pour les nuls

Il n’existe pas de définitions et de réponses toutes faites qui répondent à la question : qu’est-ce que le jeu de rôle ? C’est un subtil mélange entre un univers nommé « Background », les personnages, et l’implication du joueur à travers le scénario. L’élément concordant entre ces trois thèmes proviendrait du rêve, et l’imagination en serait la clé. C’est un peu le prolongement d’un lecteur incarnant l’un des personnages du roman qu’il a sous les yeux. Pour faire très basique, le jeu de rôle est un Monopoly géant aux règles beaucoup plus complexes et à l’univers bien plus varié.

La société a tendance à oublier que chaque individu joue un rôle social qui lui est propre en fonction de son environnement et de sa personnalité. L’implication personnelle dans un rôle influence donc profondément la manière individuelle de jouer. Certains seront plus roublards, malins, diplomates, ou encore mauvais perdants. Mais pour savoir appréhender le jeu de rôle, il n’y a rien de mieux qu’une petite partie de Donjons & Dragons ! En effet, l’expérimentation reste la façon de découvrir les jeux de rôle.